Lettre à tous les Cristoliens

Chères concitoyennes, Chers concitoyens,

A l’occasion des prochaines élections municipales qui se tiendront en mars prochain, j’aurai l’honneur et le plaisir de solliciter une nouvelle fois votre confiance pour exercer le mandat de maire.

Ma passion, mon envie, ma détermination, mon énergie sont intactes pour occuper, sur une pleine mandature, ce que je considère être comme la plus noble et la plus exigeante des fonctions publiques. Elu pour la première fois à 31 ans, je n’ai d’autre passion que d’oeuvrer avec vous pour faire de Créteil cette ville vivante, belle, éclectique, dynamique, attractive, foisonnante mais aussi solidaire, responsabilisante et harmonieuse dans laquelle nous nous plaisons à vivre.

Mon expérience, gage de ma disponibilité et de mon attachement à la ville, est aussi une force. Elle me permet d’envisager, avec recul et sérénité, les nouveaux défis qui s’ouvrent pour notre ville dans le prolongement des projets que nous avons développés avec succès et qui continuent de transformer positivement notre collectivité. Je pense notamment à la future station du Grand Paris Express, à l’implantation de la Maison du Handball et du centre mondial de Valéo sur la voiture du futur, à l’extension d’Essilor, à la rénovation complète du centre commercial régional, aux investissements importants consacrés aux opérations de renouvellement urbain et en particulier celle du Haut du Mont-Mesly, au développement de l’université et des hôpitaux, notamment autour de la filière santé. Un projet de campus étudiant verra prochainement le jour sur le site de l’ex centre de tri postal, avec outre des logements végétalisés, des espaces spécifiques conçus pour les activités sportives, culturelles ou créatives à destination des étudiants.

Créteil apparaît désormais dans le classement de tête des villes les plus attractives, dynamiques et innovantes de France. Au coeur d’une nouvelle intercommunalité élargie, qui respecte l’identité de ses seize communes membres et porte des projets fédérateurs et structurants, Créteil est une locomotive économique pour le territoire et le département.

Une ville plus écologique

Il ne faut pas en rester là. Notre impératif est aussi de protéger la planète et de continuer à positionner Créteil comme modèle de ville écologique.

Dans notre ville pionnière en matière d’écologie urbaine et de lutte contre le changement climatique, nous avons toujours eu à coeur d’étendre la place de la nature, d’aménager des espaces de respiration végétalisés ou en bordure d’eau, de développer les jardins familiaux et partagés ainsi que les voies de circulations douces. Première ville à avoir massivement investi pour un chauffage urbain, alimenté par la géothermie, une pompe à chaleur et l’usine d’incinération des déchets, cela nous permet aujourd’hui de couvrir les besoins de plus de 62 000 habitants avec une énergie à 58% renouvelable, vertueuse et au coût maîtrisé et optimisé. Parallèlement notre expérimentation en matière d’extension des consignes de tri a été primée « championne de France du tri » à l’occasion du congrès des maires de 2018 et nous agissons au quotidien pour le développement du tri dans les écoles ou le compostage à domicile. Notre ville a aussi systématisé la réhabilitation thermique des logements soit au travers des opérations de rénovation urbaine soit par le biais d’aides aux copropriétés dégradées, permettant à chacun d’améliorer son pouvoir d’achat par les économies d’énergie ainsi générées. Ainsi, pas moins de 3 000 logements ont d’ores et déjà été isolés thermiquement, permettant de réaliser une économie de chauffage jusqu’à 45 %, soit près de 600 tonnes de CO2 par an.

Maîtriser la fiscalité et préserver le pouvoir d’achat

Le pouvoir d’achat des Cristoliens est pour nous une préoccupation quotidienne. En matière fiscale, les impôts locaux sont gelés depuis 2018 et une diminution sensible de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères a été appliquée ainsi que pour le prix de l’eau. De plus, Créteil Habitat, organisme bailleur de la Ville qui assure la gestion de 10 000 logements, n’a pas augmenté les loyers depuis cinq ans.

Créteil a donc su maîtriser sa fiscalité locale et proposer de nouveaux services publics à ses habitants dans un contexte national de désengagement de l’Etat depuis plusieurs années.

Une ville solidaire et responsabilisante

La solidarité est un autre moteur de notre combat et de nos actions. Consciente des difficultés que certains de nos concitoyens peuvent rencontrer dans leur vie quotidienne, notre ville vient en aide aux familles cristoliennes et engage des mesures ciblées pour favoriser leur épanouissement dans le respect et la dignité. Pour les familles aux revenus modestes, la ville leur assure un accès à des prestations à des tarifs adaptés à leur situation et à leurs niveaux de ressources au travers d’un système de quotient familial. Elle offre des aides aux financements de la cantine scolaire ainsi que des séjours vacances ou contribue par exemple aux frais d’inscriptions pour la pratique d’une activité sportive et culturelle. Les actions en faveur de la petite enfance au travers du renforcement du nombre de places offertes en crèches mais aussi la gestion des écoles, en lien étroit avec le corps enseignant, et les mesures de soutien à la parentalité font partie de nos priorités pour garantir l’égalité des chances, la réussite éducative pour tous et permettre à chaque jeune de trouver un parcours adapté à sa personnalité et à son projet de vie. De même, l’attention portée à nos aînés constitue un autre axe majeur autour du maintien à domicile, de l’accueil en résidences mais aussi des animations pour rompre l’isolement. Cette attention en direction des seniors se traduit également par le versement d’une allocation mensuelle municipale permettant d’atteindre 80 % du SMIC pour les bénéficiaires du minimum vieillesse. La construction récente de deux EHPAD – La Cristolienne et Le Hameau de Mesly – permettent de renforcer l’accueil dans notre ville des personnes âgées dépendantes. Enfin, en matière de logement, alors que l’accès au logement à un prix abordable est un enjeu en Ile-de-France, notre ville porte la volonté depuis longtemps de favoriser une répartition harmonieuse et équilibrée de l’habitat sur l’ensemble du territoire communal.

Une urbanisation au service de la qualité de vie

Ville solidaire, responsabilisante et généreuse, Créteil est aussi une ville agréable à vivre. Notre souhait a toujours été de privilégier une urbanisation à échelle humaine pour faire de Créteil une ville où chacun peut trouver les moyens de son épanouissement. Des opérations d’aménagement exemplaires ont été menées ces dernières années notamment aux Bleuets autour du nouvel espace Jean Ferrat mais également au Petit Pré-Sablières, au Mont-Mesly, dans le centre ancien autour de la place du Colonel Arnaud Beltrame ou encore dans les nouveaux quartiers de la Pointe du Lac et des Sarrazins. Le quartier de l’Echat va connaître lui aussi une transformation importante aux abords du Grand Paris Express avec le développement d’une nouvelle offre de logements mais aussi de commerces de proximité et de bureaux.

Une ville plus propre et plus sûre

Au-delà de l’aménagement, l’espace public fait l’objet d’une vigilance quotidienne en particulier pour la propreté des voiries avec la présence d’agents de nettoyage sectorisés. La tranquillité et la sûreté publiques sont l’affaire de tous et de chacun : celle des pouvoirs publics mais aussi des citoyens. Depuis 2018, Créteil a été une des premières villes d’expérimentation de la police de sécurité au quotidien, nouveau dispositif de la police nationale, qui prévoit une présence accrue sur le terrain des forces de police et notamment une brigade territoriale de contact avec des agents supplémentaires. Au-delà de son service prévention et sécurité, une unité spéciale complémentaire de douze gardes urbains a été créée par la ville pour lutter contre les incivilités du quotidien notamment en matière de stationnement anarchique et de dépôts sauvages. Le réseau de vidéo protection de l’espace public a été aussi étendu et peut s’appuyer sur un centre de supervision urbain modernisé et connecté au commissariat de police de Créteil.

Ville dynamique, solidaire, responsabilisante, belle, harmonieuse, sûre, Créteil est aussi une ville jeune et inventive.

Une stratégie numérique a été adaptée à l’échelle de la ville visant à faire de ce nouvel enjeu aussi bien un vecteur d’émancipation et d’autonomie qu’un outil au service des nouvelles formes de solidarités et de la participation citoyenne. Face au risque de fracture, nous sommes attentifs à la mise en oeuvre de mesures d’inclusion numérique pour les Cristoliens, et ce à tous les âges, des seniors jusqu’aux enfants dans les écoles dotées d’écrans numériques interactifs, de tablettes ou bien de développements de projets pédagogiques.

Créteil a toujours pris soin de sa jeunesse et de ses aspirations en favorisant son autonomie et en créant des lieux d’expression culturelle et démocratique. Facteur d’épanouissement individuel mais aussi de cohésion sociale la culture et les sports constituent des éléments fédérateurs et majeurs auxquels tous les Cristoliens sont attachés.

En coordination étroite avec les associations, la ville soutient avec constance le renforcement des pratiques culturelles, artistiques et sportives afin de permettre au plus grand nombre de s’épanouir dans la discipline de son choix.

L’extension des horaires d’ouverture des médiathèques le dimanche, le développement de la musique, du théâtre et de la danse au Conservatoire Marcel Dadi en témoignent. L’articulation forte entre la Maison des Arts, le Centre chorégraphique national et les équipements socioculturels de proximité participe également de cette dynamique, au modèle des pratiques sportives, qu’il s’agisse du sport amateur ou de haut niveau.

Plurielle et animée d’un esprit d’ouverture, notre ville tire, avant tout, sa vitalité des Cristoliens.

C’est pourquoi être attentif à tous, avoir la volonté de bien vivre ensemble, nécessite de considérer l’autre avec respect et tolérance dans ce qui fonde son identité et ses aspirations, y compris en matière religieuse. Notre ville n’a eu de cesse de s’enrichir des apports extérieurs, de s’ouvrir sur le monde en privilégiant la coopération avec les autres pays et les autres cultures. De même, nous revendiquons cet esprit d’humanisme et de solidarité, en proposant, dans la mesure de nos capacités, des structures d’accueil pour les réfugiés demandeurs d’asile.

Ville du vivre ensemble et du faire ensemble, pionnière en matière de démocratie locale, Créteil a toujours fait de la participation citoyenne un marqueur de la construction de sa politique municipale et nous entendons renforcer encore cette dynamique en assumant un « pouvoir partagé » avec les citoyens au travers de nouvelles démarches participatives beaucoup plus puissantes permettant d’enrichir l’action publique et de toujours mieux prendre en compte les attentes et les idées des habitants.

Dans les semaines à venir, j’aurai l’occasion de vous faire connaître les axes du programme que nous défendrons avec une liste qui rassemblera de nouvelles personnalités issues de la société civile et de l’engagement pour le progrès social et écologique.

Ensemble et avec vous, nous voulons relever les nouveaux défis qui s’ouvrent tout en garantissant un futur juste pour tous et chacun dans une ville solidaire, responsabilisante, attractive, généreuse, inventive et harmonieuse.

Laurent CATHALA

Maire de Créteil